fbpx

Accueil > Qui sommes-nous ? > Les Coachs du Centre Natio­nal du Coa­ching > Odile Chris­tine – Région Ile-de-France

Odile Christine

Odile Christine

Région Ile-de-France

Tél. 06 77 16 72 42
e‑Mail : odilechristine@lecndc.com
Lin­ke­dIn : https://www.linkedin.com/in/odile-christine/

Le parcours d’Odile

Créa­trice d’ODCER7.9, Odile Chris­tine accom­pagne les diri­geants de TPE PME d’Ile-de-France qui veulent réa­li­ser leurs rêves en dépas­sant leurs limites.

SON PARCOURS

Odile a tou­jours su lier ses capa­ci­tés d’analyse, son sens des res­pon­sa­bi­li­tés et son orga­ni­sa­tion avec ce qui l’intéresse avant tout : la qua­li­té de la rela­tion humaine. Son diplôme de comp­ta­bi­li­té en poche, elle s’oriente vers le sec­teur du bâti­ment où elle évo­lue pen­dant 25 ans autour de la ges­tion de pro­jets et d’équipes. D’abord sur le ter­rain en tant que conduc­trice de tra­vaux, elle intègre des bureaux d’études et devient coor­don­na­trice sécu­ri­té pro­tec­tion de la san­té.

COMMENT LE COACHING EST ENTRÉ DANS SA VIE ?

Odile se lance ensuite dans l’entrepreneuriat. Elle en expé­ri­mente les bons côtés, comme les moins bons. Sa pre­mière ren­contre avec le coa­ching d’affaires est le tra­vail qu’elle fait sur elle-même. Elle prend conscience de ses dif­fi­cul­tés à avoir du recul, de sa ten­dance à repous­ser sans cesse, prise par le quo­ti­dien, la mise en place des actions qu’elle sait pour­tant néces­saires. Elle res­sent le besoin de chan­ger de cap pour une acti­vi­té plus proche des gens.

Elle découvre le coa­ching, notam­ment aux États-Unis, et se lance dans des for­ma­tions : d’abord sur la PNL (pro­gram­ma­tion neu­ro-lin­guis­tique) qui per­met de tra­vailler sur soi et son rap­port aux autres, puis sur le coa­ching de façon plus sys­té­mique. Sa ren­contre avec le CNDC achève de la convaincre qu’elle veut tra­vailler auprès des entre­pre­neurs et chefs d’entreprise.

SA RENCONTRE AVEC LECNDC®

Lors d’un salon, elle ren­contre plu­sieurs pro­fes­sion­nels du coa­ching, mais son choix se porte rapi­de­ment sur le CNDC : « c’est une struc­ture à taille humaine, donc plus à même de por­ter les valeurs que je défends. Les fon­da­teurs accom­pagnent véri­ta­ble­ment les coachs, avec une dyna­mique qui vous entraîne for­cé­ment. Nous échan­geons énor­mé­ment entre nous, c’est un gage de pro­gres­sion constante. »

SES VALEURS

Au pre­mier rang, la liber­té : « il suf­fit de voir mon fonc­tion­ne­ment, ma liber­té de pen­ser, de faire ».

Mais aus­si la famille, le tra­vail, la bien­veillance et l’amour incon­di­tion­nel, « ce qui me guide le plus dans mes actions ».

S’IL DEVAIT CHOISIR UNE CITATION

« Un pro­blème sans solu­tion est un pro­blème mal posé. »
Albert Ein­stein

Cette phrase concentre pour Odile l’essence même de son tra­vail de coach d’affaires : d’autres émo­tions donnent une autre approche, un autre regard per­met de trou­ver des solu­tions.

QUAIME-T-IL FAIRE DANS SES LOISIRS ?

« Ren­con­trer des gens et m’investir pour les autres ». Rien d’étonnant à cela.

Des ate­liers créa­tifs où l’on est atten­tif à la vie des autres, à l’organisation d’événements pour recueillir des fonds des­ti­nés à diverses asso­cia­tions ou à la créa­tion d’une école et d’un dis­pen­saire au Came­roun, Odile trouve encore qu’elle n’en fait pas assez !

« Ce sont des moments qui demandent un petit effort de temps à autre, mais qui pro­curent tel­le­ment de bien-être, de satis­fac­tion et d’enrichissement. On en revient res­sour­cé. »

La méthodologie d’Odile

SA PREMIÈRE APPROCHE

Avant même de pro­po­ser à un diri­geant une séance Décou­verte, Odile aime échan­ger avec lui de manière infor­melle sur sa vision de sa propre acti­vi­té, le métier de coach d’affaires… ou com­ment tes­ter l’envie réci­proque de tra­vailler ensemble.

LA SÉANCE DÉCOUVERTE

La séance Décou­verte lui per­met de « ren­con­trer » l’entreprise, de cer­ner com­ment son diri­geant la per­çoit, com­ment il pour­rait se ques­tion­ner pour la faire évo­luer, quels sont ses enjeux. C’est l’occasion de mettre en lumière, ensemble, les leviers poten­tiels de déve­lop­pe­ment et de bâtir, si le diri­geant le sou­haite, un pro­gramme d’accompagnement sur mesure.

LES PROGRAMMES

Pour avoir été entre­pre­neure elle-même, Odile sait à quel point le regard d’une per­sonne exté­rieure sur une entre­prise est construc­tif. Elle aime y appor­ter ses capa­ci­tés d’analyse pour ini­tier le chan­ge­ment, co-construire une feuille de route qui per­mette au diri­geant d’atteindre ses objec­tifs, tant du point de vue per­son­nel que pro­fes­sion­nel.

En fonc­tion de la taille de l’entreprise et du besoin, Odile met en place un pro­gramme d’accompagnement per­son­na­li­sé, qui peut évo­luer au fil du temps. C’est ce qu’elle appré­cie par­ti­cu­liè­re­ment dans la méthode du CNDC. Au-delà du coa­ching indi­vi­duel, un coa­ching d’équipe peut ain­si s’avérer néces­saire pour résoudre d’éventuels dif­fé­rends, com­bler des manques et ins­crire tout le monde dans une dyna­mique com­mune.

Odile sou­haite faire com­prendre aux diri­geants qu’il ne s’agit pas d’un coût mais bien d’un inves­tis­se­ment. Et comme dans tout ce qu’elle entre­prend, seul compte pour elle un résul­tat à la hau­teur des attentes !

Cas clients

1. Management et développement commercial

OBJECTIF

Une opti­cienne sou­haite mieux struc­tu­rer son équipe de ven­deurs pour se libé­rer du temps et se consa­crer au déve­lop­pe­ment de son acti­vi­té.

SOLUTIONS

Odile met en place un pro­ces­sus d’alignement pour ana­ly­ser en pro­fon­deur les objec­tifs de cette diri­geante, éva­luer les stra­té­gies, outils, méthodes de l’entreprise, et iden­ti­fier les actions à mettre en œuvre.

Elle étu­die éga­le­ment l’organisation de l’équipe et son fonc­tion­ne­ment sur le plan mana­gé­rial. Il en res­sort que les ven­deurs manquent d’encadrement et de direc­tives. Cette désor­ga­ni­sa­tion influe sur la tré­so­re­rie et l’activité géné­rale du maga­sin.

Odile tra­vaille avec la diri­geante sur la vision de son entre­prise et les valeurs qu’elle sou­haite com­mu­ni­quer auprès de son équipe. Elles envi­sagent ensuite la réor­ga­ni­sa­tion des tâches des ven­deurs pour que cha­cun soit auto­nome sans pour autant se sen­tir livré à lui-même.

BÉNÉFICES

L’équipe, mieux impli­quée, est plus épa­nouie et plus per­for­mante. La diri­geante a ain­si pu se concen­trer sur le rééqui­li­brage de sa tré­so­re­rie et défendre son pro­jet de rachat d’un nou­veau maga­sin auprès de finan­ceurs.

Contactez Odile

Page Contact
Je sou­haite m’ins­crire à la news­let­ter

Abonnez-vous à la Newsletter d’Odile

News­let­ter OC

L’actualité d’Odile

menu
menu