fbpx

Accueil > Qui sommes-nous ? > Les Coachs du Centre Natio­nal du Coa­ching > Phi­lippe Esca­rio – Région Cham­pagne-Ardenne

Philippe Escario Coach d'affaires Champagne-Ardenne

Philippe Escario

Région Champagne-Ardenne

Tél. 06 40 70 83 04
e‑Mail : philippeescario@lecndc.com

Le parcours de Philippe

Créa­teur de la socié­té VINGT MARS, Phi­lippe ESCARIO aide les diri­geants de TPE-PME de la région Cham­pagne-Ardenne à poser un regard neuf sur leur entre­prise pour mener à bien leur pro­jet de vie.

SON PARCOURS

Expert-comp­table de for­ma­tion, Phi­lippe entre dans le monde de l’entreprise par les chiffres, avec une pre­mière expé­rience en ana­lyse finan­cière chez BNP Pari­bas, à Paris. Il devient ensuite consul­tant, puis direc­teur conseil en sys­tèmes d’information pour des grands comptes, chez un édi­teur de logi­ciels finan­ciers et d’aide à la déci­sion.

Il ajoute à ses capa­ci­tés d’analyse le mana­ge­ment d’équipes et se pas­sionne pour le rôle des hommes au sein de l’entreprise, la richesse des échanges et la puis­sance de la coopé­ra­tion au sein du col­lec­tif. Entre­pre­neur et explo­ra­teur dans l’âme, il a l’envie constante d’apprendre et de pro­gres­ser : il est éga­le­ment diplô­mé en mana­ge­ment des sys­tèmes d’information (Télé­com Paris), en mar­ke­ting et en psy­cho­lo­gie.

Après Paris, direc­tion la Bre­tagne : nou­vel hori­zon, nou­veau métier. Phi­lippe crée sa pre­mière entre­prise dans le sec­teur des agences immo­bi­lières au sein d’un réseau de fran­chise, puis il prend la tête du réseau natio­nal de 180 agences.

COMMENT LE COACHING EST ENTRÉ DANS SA VIE ?

Dix ans plus tard, une nou­velle oppor­tu­ni­té pro­fes­sion­nelle conduit sa famille tou­jours plus loin vers l’ouest, jusqu’au Mexique.

Nou­veau conti­nent, nou­veau défi : Phi­lippe prend la pré­si­dence de Mexi­co Accueil[1] et y déve­loppe une pla­te­forme d’accompagnement à la créa­tion d’entreprise au Mexique pour les jeunes entre­pre­neurs fran­çais. Il consti­tue une équipe plu­ri­dis­ci­pli­naire com­po­sée notam­ment de coachs et découvre alors ce métier, qui incarne des valeurs si proches des siennes qu’il résonne comme une évi­dence.

SA RENCONTRE AVEC LECNDC®

De retour en France, Phi­lippe suit la for­ma­tion HEC en Exe­cu­tive Coa­ching, dont il est cer­ti­fié : « J’ai énor­mé­ment appris à HEC, tant en termes de déve­lop­pe­ment per­son­nel qu’en acqui­si­tion de métho­do­lo­gie ».

Homme de ter­rain, il sou­haite appor­ter sa contri­bu­tion aux diri­geants de TPE-PME car ils jouent un rôle moteur essen­tiel à leur struc­ture. Un posi­tion­ne­ment par­ta­gé par les membres du CDNC qu’il ren­contre au Salon de la Fran­chise.
« C’est un jeune réseau qui a un vrai sens de la com­mu­nau­té et une métho­do­lo­gie éprou­vée : il m’accompagne et je peux aus­si y contri­buer ». Pour tou­jours gran­dir, se confron­ter, évo­luer, par­ta­ger.

SES VALEURS

  • L’agilité : le diri­geant, comme l’entreprise, doit savoir s’adapter en per­ma­nence pour conti­nuer à évo­luer et per­du­rer.
  • L’authenticité : il est indis­pen­sable d’incarner ses valeurs, d’assumer ses qua­li­tés comme ses défauts, qui consti­tuent autant de res­sources à mobi­li­ser.
  • La bien­veillance : un coach d’affaires n’est pas là pour juger, « il accueille le diri­geant dans tout ce qu’il est et l’accompagne là où il sou­haite aller ».
  • L’écoute : « elle doit être totale, avec tous ses sens, jusqu’au sixième ».
  • L’innovation : le rôle d’un coach d’affaires est d’amener le diri­geant à pen­ser dif­fé­rem­ment afin de sor­tir du cadre et ouvrir de nou­velles voies.
  • L’intuition : Phi­lippe en a sou­vent de fortes. L’intuition parle aus­si de lâcher prise, de confiance en soi et d’acceptation.
  • Le prag­ma­tisme : les rêves sont moteurs, mais il faut savoir d’où on part et com­ment les atteindre.
  • Le pro­fes­sion­na­lisme : Phi­lippe s’emploie tou­jours à affi­ner sa réflexion et sa pra­tique par des fon­de­ments théo­riques solides et des outils adap­tés.
  • Le pro­grès : cha­cun fait son che­min, relève ses propres défis. L’important est d’avancer, peu importe la dis­tance.

S’IL DEVAIT CHOISIR UNE CITATION

« Avec le OUI, on aug­mente le chiffre d’affaires, avec le NON, on aug­mente le béné­fice. »
Paul Dubrule

Pour Phi­lippe, cette phrase sym­bo­lise par­ti­cu­liè­re­ment bien le monde de l’entreprise, qui allie la réa­li­té des chiffres et la com­plexi­té des hommes.

QUAIME-T-IL FAIRE DANS SES LOISIRS ?

D’une curio­si­té insa­tiable, Phi­lippe nour­rit par la lec­ture et la for­ma­tion sa réflexion d’homme et de coach.

Mais il ne se contente pas que de nour­ri­tures intel­lec­tuelles. En bon vivant natif du sud-ouest, tou­jours en quête de nou­velles saveurs, il aime cui­si­ner pour ses proches et dégus­ter la cui­sine des chefs !

Phi­lippe est aus­si un contem­pla­tif amou­reux de la nature. La ran­don­née, pro­pice à la réflexion et à l’échange, lui per­met de se res­sour­cer. Et le golf de se recen­trer : « Un par­cours de golf est comme un par­cours de vie ; votre pre­mier com­pé­ti­teur, c’est vous-même : tout ce que vous por­tez dans votre tête, votre cœur et votre corps se res­sent ins­tan­ta­né­ment dans votre jeu ». C’est un for­mi­dable moyen pour ne pas res­ter sur ses acquis, mais au contraire pour cher­cher tou­jours à pro­gres­ser.

 

 

[1] Orga­ni­sa­tion en charge de l’accueil des fran­co­phones au Mexique, membre de la FIAFE (Fédé­ra­tion Inter­na­tio­nale des Accueils Fran­co­phones des Expa­triés) et sous l’égide du Minis­tère des Affaires Étran­gères.

La méthodologie de Philippe

LA SÉANCE DÉCOUVERTE

La séance décou­verte est un pre­mier temps impor­tant pas­sé avec un diri­geant, au cours duquel le coach d’affaires doit être le plus dis­po­nible pos­sible : « j’accueille le diri­geant avec son his­toire, son vécu et je laisse de côté mes inter­pré­ta­tions, mes pro­jec­tions ». C’est l’essence même du métier de coach, à la dif­fé­rence de celui de consul­tant.

Ajou­tant à ce moment de par­tage sa maî­trise des chiffres, Phi­lippe a rapi­de­ment une vue claire de l’entreprise et où elle peut être menée.

LES PROGRAMMES

Un coach d’affaires tra­vaille sur le pro­jet du diri­geant, pour lui-même et son entre­prise. Le pro­gramme mis en place peut répondre à une pro­blé­ma­tique pré­cise, ponc­tuelle, ou à un besoin res­sen­ti d’être accom­pa­gné, sans que les sujets soient for­cé­ment bien iden­ti­fiés au départ.

Le coach apporte en sou­tien les outils et la métho­do­lo­gie qui aide­ront à cla­ri­fier une situa­tion, don­ner une vision et mettre en œuvre le pro­jet.

C’est dans tous les cas une alliance au ser­vice d’un « mieux faire » pour un mieux-être.

LES PROGRAMMES

Les ate­liers Oxy­gène réunissent sur une jour­née dif­fé­rents diri­geants et entre­pre­neurs. Tous les sujets fon­da­men­taux de l’entreprise y sont abor­dés, que cha­cun va s’approprier et adap­ter à son cas. Les diri­geants tra­vaillent sur leur entre­prise, sous l’impulsion du coach et en échan­geant avec les autres. Cha­cun repart avec sa propre feuille de route.

Phi­lippe appré­cie par­ti­cu­liè­re­ment cet échange construc­tif, géné­ra­teur d’une éner­gie que l’on déploie ensuite dans son pro­jet de vie ou d’entreprise. Un ate­lier qui porte bien son nom, c’est une véri­table bouf­fée d’oxygène !

Contactez Philippe

Page Contact
Je sou­haite m’ins­crire à la news­let­ter

Abonnez-vous à la Newsletter de Philippe

News­let­ter PE

L’actualité de Philippe

menu
menu