fbpx

Bénédikte et Marc-Thierry Malinge, entrepreneur·es accompagné·es… Et Action Solidarité

Témoignage Bénédikte et Marc-Thierry Malinge

Qui êtes-vous et comment avez-vous connu l’Action Solidarité ?

Béné­dikte : Je « baigne » dans la pho­to depuis mon ado­les­cence, avec un papa et un frère man­ne­quins. J’ai pas­sé une dizaine d’an­nées en agence d’édition en tant que res­pon­sable pro­duc­tion pho­to, entou­rée d’une belle équipe de DA, sty­listes et pho­to­graphes. J’ai rejoint Marc au Stu­dio Daguerre au début des années 2000.
Ce qui me pas­sionne dans mon métier est de pou­voir mettre en place toutes les solu­tions pos­sibles pour répondre aux pro­jets images de nos clients et les rendre heureux.

Marc : En fonc­tion depuis 25 ans, je conti­nue à prendre beau­coup de plai­sir à accom­pa­gner nos clients pour faci­li­ter leurs pro­duc­tions au STUDIO DAGUERRE sur nos pla­teaux, comme lors de voyage en France et à l’Étranger.
Démar­ché de façon douce par leCDNC, nous avons pro­fi­té du confi­ne­ment pour prendre du temps et ain­si com­men­cer le coa­ching avec Hen­ri-Jacques Letel­lier.
Le Stu­dio Daguerre est une PME, un stu­dio pho­to pari­sien du 14ème et existe depuis 50 ans. Nous avons été contac­té par Hen­ri-Jacques et avons revu les détails de cette Action Soli­da­ri­té dans la news­let­ter à laquelle nous nous étions abonnés.

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous faire accompagner par un coach d’affaires ?

L’envie de déve­lop­per notre entre­prise au-delà de la simple loca­tion de stu­dios pho­tos et d’ouvrir ain­si le champ des pos­sibles pour nos clients. L’idée était pré­sente en nous depuis long­temps. Le pre­mier confi­ne­ment nous a per­mis de nous poser et de com­men­cer à ima­gi­ner com­ment nous allions pro­cé­der. Et après avoir reçu une news­let­ter du leCNDC, il nous est appa­ru évident que c’était la solu­tion pour avan­cer dans notre projet.

Avez-vous eu des craintes ou des interrogations au moment où vous vous êtes engagés ?

Oui, car on s’interroge tou­jours sur le rap­port coût/résultat qu’on en attend. Ce ne sont pas des craintes mais des inter­ro­ga­tions que tout chef d’entreprise se pose. Et éga­le­ment sur le temps que nous allions devoir libé­rer pour “tra­vailler pour l’entreprise et non dans l’entreprise” (expres­sion de notre coach). Déga­ger du temps pour réflé­chir, pré­pa­rer, anti­ci­per n’est pas évident à faire sur­tout quand l’activité est déjà soutenue.

Finalement, qu’est-ce que cela vous apporte au niveau professionnel et personnel ?

Pro­fes­sion­nel­le­ment, cela nous éta­blit un cadre, nous oblige à nous poser les bonnes ques­tions, à construire nos idées. Hen­ri-Jacques nous accom­pagne, en nous chal­len­geant et en nous aidant à struc­tu­rer notre projet.

Comme nous sommes quo­ti­dien­ne­ment dans l’action et le “nez dans le gui­don”, il nous rap­pelle l’importance de l’équilibre de vie : prendre soin de soi est la règle d’une meilleure effi­ca­ci­té dans sa vie professionnelle.

Quels changements avez-vous effectué vis-à-vis de vos collaborateurs ? 

On a struc­tu­ré les rôles et les res­pon­sa­bi­li­tés de notre binôme et ceux de nos col­la­bo­ra­teurs. On a créé les fiches de postes de cha­cun, pré­ci­sé les mis­sions et les tâches. On a échan­gé avec eux pour expli­quer la nou­velle direc­tion de l’entreprise. L’objectif étant de per­mettre à cha­cun de se posi­tion­ner dans cette nou­velle vision de notre entre­prise. Ce n’est pas simple et nous devons y tra­vailler tous les jours. Les mau­vaises habi­tudes s’étant ins­tal­lées au fil du temps. Mais nous pro­gres­sons ensemble, en équipe.

Un mot sur votre coach ?

Hen­ri-Jacques est un coach d’affaires très à l’écoute, encou­ra­geant et posi­tif. Il réus­sit à cana­li­ser nos idées. Il nous met en rela­tion avec les bons pres­ta­taires néces­saires à la mise en place de notre pro­jet.  Nous appré­cions sa façon de faire et de nous accompagner.

Si vous deviez recommander à un ou une amie entrepreneur.e qui souhaiterait se faire accompagner par un coach d’affaires, que lui diriez-vous ?

Je lui dirais de le faire, sur­tout si elle a un pro­jet d’évolution de son entre­prise, car c’est un véri­table plus pour se chal­len­ger, prendre de la hau­teur, et avan­cer plus rapi­de­ment dans son plan d’action.

Vous êtes tenté·e et dési­rez en savoir plus concer­nant le coa­ching d’affaires ? Contac­tez l’un des coachs leCNDC.

comment Aucun commentaire pour l'instant

Vous pouvez être le premier à laisse un commentaire

mode_editLaisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

menu
menu