fbpx

La résilience du chef d’entreprise

La résilience du chef d’entreprise

En ces temps per­tur­bés, les chefs d’entreprise sont confron­tés aux dif­fi­cul­tés de ces confi­ne­ments qui se pro­longent, avec, pour cer­tains, des fer­me­tures admi­nis­tra­tives qui mettent en péril leurs acti­vi­tés. Le cli­mat anxio­gène, la moro­si­té de la situa­tion éco­no­mique, cette période hiver­nale, l’incertitude sur l’avenir, pro­duisent des effets néga­tifs sur le moral de ceux qui sont à la tête de leur entre­prise, et qui doivent, chaque jour, géné­rer du chiffre d’affaires pour cou­vrir tous les coûts, les aides ne com­pen­sant que par­tiel­le­ment ces charges. Dans de telles cir­cons­tances, il faut avoir la tête et un phy­sique solide pour trou­ver l’énergie de conti­nuer à aller de l’avant.

Et c’est là jus­te­ment, en tant que chef d’entreprise, de capi­taine de votre entre­prise, qu’il vous faut faire preuve de lea­der­ship ins­pi­ré ; mélange de la vision où vous sou­hai­tez conduire votre équi­page, et de moti­va­tion ins­pi­rante pour com­mu­ni­quer aux autres. Il s’agit de savoir dépas­ser les dif­fi­cul­tés actuelles, qui vont per­du­rer encore de nom­breux mois, pour conti­nuer d’avancer sur votre che­min, celui que vous aurez tra­cé éga­le­ment pour vos col­la­bo­ra­teurs et vos clients.

Cette démarche s’appuie sur deux prin­cipes forts :

  • Le pre­mier : concen­trez vos acti­vi­tés sur ce qui contient le plus de valeurs ajou­tées pour vos clients. Il faut éli­mi­ner ce qui n’est pas/plus ren­table, et se ren­for­cer sur vos points forts. Il faut aus­si faire preuve de créa­ti­vi­té et de cou­rage, pour déve­lop­per d’autres acti­vi­tés plus por­teuses dans ce nou­vel envi­ron­ne­ment. Car comme le tra­duit l’idéogramme chi­nois pour le mot « crise » : dans toute crise, il y a à la fois du dan­ger et de la peur, mais éga­le­ment des oppor­tu­ni­tés avec des points de bas­cu­le­ment. Com­ment, de façon « pra­ti­co-pra­tique », pou­vez-vous ima­gi­ner un monde nou­veau, le vôtre, celui que vous aurez déci­dé et que vous allez créer avec vos col­la­bo­ra­teurs, et vos clients, les anciens comme les nou­veaux ? Pro­fi­tez-en pour vous recon­nec­ter avec l’essence-même du mot entre­pre­neur : celui qui entre­prend sur de nou­velles voies, vers de nou­veaux hori­zons, à la fois explo­ra­teur et bâtis­seur de nou­velles solu­tions, de nou­velles façons de vivre.
  • Le deuxième prin­cipe : faites appel à votre force inté­rieure, celle qui vous pousse à vous battre pour avan­cer sur des convic­tions qui vous sont fortes. Car dans les temps actuels, chaque diri­geant doit faire preuve d’encore plus d’énergie pour avan­cer. C’est cette rési­lience, qui vous per­met­tra de dépas­ser les dif­fi­cul­tés actuelles pour avan­cer vers votre but. La capa­ci­té qui est de dépas­ser cette phase de peurs / de doutes, pour créer autre chose. Et cette rési­lience, qui émane de vous, que vous savez entre­te­nir et faire gran­dir, va vous aider à entrai­ner les autres. Car fina­le­ment, là comme ailleurs, la vic­toire ne peut être que col­lec­tive (vous, vos col­la­bo­ra­teurs, vos clients et vos par­te­naires). C’est cette force inté­rieure, entre­te­nue par votre rési­lience, qui va per­mettre de rayon­ner autour de vous, et déclen­cher autant de force inté­rieure et de moti­va­tion chez ceux qui vont vou­loir avan­cer avec vous.

Pour déve­lop­per votre rési­lience, il vous faut ima­gi­ner le monde entre­pre­neu­rial que vous sou­hai­tez pour demain, en vous appuyant sur vos com­pé­tences actuelles, en tra­vaillant avec enthou­siasme sur votre vision : c’est ain­si qu’elle vous appa­raî­tra comme une anti­ci­pa­tion de la réa­li­té. En tra­vaillant petit à petit, pas après pas, pour créer ce nou­vel équi­libre. Un point essen­tiel pour y par­ve­nir est de savoir prendre soin de vous, entre ali­men­ta­tion, acti­vi­té phy­sique, pauses et temps de repos/sommeil. Une belle machine ne peut don­ner son plein ren­de­ment qu’en étant bien entretenue.

Pro­fi­tez de cette période de fin d’année, pour prendre le recul néces­saire afin de tra­vailler sur votre nou­veau monde pour 2021… et après et si vous sou­hai­tez être accompagné.e dans cette démarche, contactez-nous.

Tous les coachs d’affaires du Centre Natio­nal du Coa­ching sont, bien évi­dem­ment, à votre ser­vice en cette période dif­fi­cile, n’hésitez pas à les contacter.

comment Aucun commentaire pour l'instant

Vous pouvez être le premier à laisse un commentaire

mode_editLaisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

menu
menu