Les grandes étapes pour amorcer son projet d’entreprise

La créa­tion d’une entre­prise est un pro­jet qui demande de la pré­pa­ra­tion et de la réflexion. Dans la mise en place de son pro­jet, il y a de nom­breuses étapes mais cer­taines plus impor­tantes que d’autres. En tant qu’indépendant en charge de la com­mu­ni­ca­tion digi­tale du réseau Le Centre Natio­nal du Coa­ching, je sou­haite effec­tuer un par­tage sur les étapes clés de la créa­tion d’entreprise afin que vous puis­siez prendre connais­sance du par­cours à suivre et avoir un fil conduc­teur dans vos démarches de créa­tion d’entreprise.

La définition du projet

Dans toute créa­tion d’entreprise, il est impor­tant de défi­nir le pro­jet en se posant un ensemble de ques­tions « Quelle solu­tion je sou­haite créer, à quel pro­blème je réponds, com­ment est venue cette idée, seul ou accom­pa­gné, avec des par­te­naires ou des men­tors pou­vant m’épauler ou appuyer ma vision… » mais aus­si : « Suis-je pré­cur­seur sur ce mar­ché ou celui-ci est-il déjà atta­qué ? ». C’est grâce à la réponse à ces ques­tions que vous allez pou­voir amor­cer votre pro­jet et trou­ver votre posi­tion­ne­ment ain­si que votre réelle dif­fé­ren­cia­tion. Quand vous aurez ain­si défi­ni les prin­ci­paux les contours de votre pro­jet (Prix, Pro­duits, Pro­mo­tion, cible etc…), vous serez fin prêt pour pit­cher le produit/service et prendre le retour de vos dif­fé­rents inter­lo­cu­teurs. Pri­vi­lé­giez le retour de per­sonnes autres que votre entou­rage proche. Vous avez besoin de retours objec­tifs pour consi­dé­rer l’intérêt de votre offre.

La mise en place du produit

Vous sou­hai­tez y aller tout dou­ce­ment et c’est tout à votre hon­neur, il fau­dra mal­gré tout trou­ver un moyen de créer une POC « Proof of Concept » ou un MVP « Mini­mum Valuable Pro­duct » Il s’agit d’un pro­to­type qui per­met de mon­trer la via­bi­li­té du pro­jet (Fonc­tion­na­li­tés, gain de temps, ren­ta­bi­li­té…). La POC ou le MVP demande un inves­tis­se­ment de base mais il est néces­saire pour évi­ter de s’aventurer dans les marées entre­pre­neu­riales. Atten­tion, un pro­to­type doit se quan­ti­fier et doit dans l’idéal ne pas coû­ter « Les yeux de la tête ».

La vente des premiers produits/services

C’est offi­ciel, votre entre­prise est lan­cée et opé­ra­tion­nelle, vous allez pou­voir enga­ger votre plan d’action pour amor­cer la vente de vos pre­miers produits/services. La suite dépen­dra de vous et votre capa­ci­té à vous entou­rer des bonnes per­sonnes pour vous accom­pa­gner dans le déve­lop­pe­ment de votre entre­prise.

Conclusion

Je ter­mi­ne­rai ce post par cette cita­tion de John C. Max­well qui a dit « Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intel­li­gent pour en tirer pro­fit, et assez fort pour les cor­ri­ger ». L’entrepreneuriat n’est pas un long fleuve tran­quille mais en fai­sant preuve de pug­na­ci­té, par­fois d’abnégation on apprend avec pré­ci­sion à amé­lio­rer son expé­rience.

Prenez rendez-vous pour une séance « Découverte » gratuite

Décou­vrez l’approche orien­tée « Objec­tifs, solu­tions et résul­tats »

menu
menu