Pourquoi les dirigeants devraient-ils se faire coacher ?

Pourquoi les entreprises devraient se faire coacher ?

Tout droit venu des pays anglo-saxons dans les années 80, le coa­ching d’affaires en France a fait son appa­ri­tion plus tar­di­ve­ment, pré­ci­sé­ment dans les années 90. Pour­tant, il fau­dra attendre le début des années 2000 pour que le concept de coa­ching pro­fes­sion­nel ou d’entreprise se posi­tionne comme un levier de pro­grès pour les TPE/PME et de bien-être pour leurs diri­geants.

Un coach… pour qui et pourquoi ?

Les fon­de­ments du coa­ching répondent avant tout à une pro­blé­ma­tique socié­tale dans laquelle le diri­geant a une contrainte de temps. En toutes cir­cons­tances, il doit gar­der le cap, don­ner une impul­sion évo­lu­tive à ses équipes, appor­ter la bonne réponse à ses par­te­naires, déve­lop­per et péren­ni­ser son entre­prise, sans oublier bien enten­du la néces­si­té de gar­der du temps libre pour lui et sa famille.
Le coa­ching d’affaires s’adresse donc à tous ces entre­pre­neurs « indé­pen­dants, TPE/PME » qui se donnent corps et âmes dans le déve­lop­pe­ment de leur acti­vi­té. Contrai­re­ment aux sous-enten­dus, il ne faut pas for­cé­ment avoir des dif­fi­cul­tés pour faire appel aux ser­vices d’un coach. Der­rière ce mot un peu gal­vau­dé, mal per­çu, il faut entendre des termes puis­sants tel que « Pous­ser, Accom­pa­gner, Per­for­mer, Don­ner du sens ». Dans cette dyna­mique, il est facile de com­pa­rer l’entrepreneur à un ath­lète de haut niveau qui chaque jour doit repous­ser les limites pour aller cher­cher de nou­veaux mar­chés, de nou­velles oppor­tu­ni­tés.

Comment intervient le coach ?

Entre empa­thie, écoute, rigueur et amour du résul­tat, le coach « s’impose » par son approche immer­sive sans pour autant agir à la place du diri­geant. Le coa­ching en entre­prise est avant tout un pro­ces­sus de réflexion puis d’action à deux ou à plu­sieurs dans le cadre du tra­vail en équipe. L’objectif est d’optimiser la réus­site indi­vi­duelle au ser­vice de la per­for­mance col­lec­tive et ce dans le res­pect du bien-être de cha­cun.
En ce sens, le coach va tra­vailler sur l’engagement du diri­geant, en se concen­trant sur sa vision claire et ses objec­tifs pré­cis. Faire appel à un coach, c’est avant tout don­ner corps à l’envie de se don­ner de nou­veaux défis quitte à devoir sor­tir de sa zone de confort. On parle alors d’optimisation de la per­for­mance.

Finalement…

Le coa­ching c’est donc un lien de confiance, un tra­vail croi­sé entre le coach et le coa­ché, qui au tra­vers de méthodes et d’outils struc­tu­rés va lais­ser appa­raître des oppor­tu­ni­tés, qui se tra­dui­ront alors en une approche orien­tée « Objec­tifs, solu­tions et résul­tats ».

Aux portes de l’optimisation

Vous êtes moti­vé par l’envie de déve­lop­per votre poten­tiel, mais res­tez intri­gué par le coa­ching ? Ne res­tez plus dans l’incertitude et ouvrez la porte de la per­for­mance.

Prenez rendez-vous pour une séance « Découverte » gratuite

Décou­vrez l’approche orien­tée « Objec­tifs, solu­tions et résul­tats »

menu
menu