Cinq raisons de favoriser le co-walking avec vos collaborateurs

Tech­no­lo­gie oblige, les gens passent de plus en plus de temps devant leurs ordi­na­teurs, leurs tablettes et oublient d’échanger natu­rel­le­ment. Et pour­tant il vous est pro­ba­ble­ment déjà arri­vé lors d’un échange télé­pho­nique de vous mettre debout dans votre bureau et de mar­cher pour faire pas­ser la réflexion. Et bien le co-wal­king s’inspire de cette notion pour revi­si­ter les longues réunions en les trans­for­mant en séances de marche ludique et tout cela en dehors du bureau. Si vous n’êtes pas convain­cu, nous allons vous don­ner trois bonnes rai­sons de mettre vos col­la­bo­ra­teurs ain­si que vous-même à cette pra­tique.

Liberté créative

Depuis des années, nous fai­sons de longues réunions pour « brains­tor­mer »… Par­don pour faire de la réflexion d’idées inten­sives. En mar­chant vous per­met­tez à votre esprit de s’évader, de décou­vrir de nou­veaux espaces et de créer plus rapi­de­ment. Concrè­te­ment, mar­cher per­met de vivi­fier l’esprit et de déve­lop­per natu­rel­le­ment son ins­pi­ra­tion.

Du sport sans contraintes

En favo­ri­sant la pra­tique du co-wal­king dans votre entre­prise, vous per­met­trez à tous vos sala­riés rétor­quant « Je n’ai pas le temps de faire du sport » de ne plus avoir d’excuses et d’intégrer une acti­vi­té phy­sique. Au gré de leurs envies ils pour­ront, sau­ter, mon­ter les jambes tra­vailler les fes­siers et tout cela sans avoir le sen­ti­ment de se fati­guer. Le corps lui sera recon­nais­sant de cette acti­vi­té phy­sique effec­tuée en dou­ceur.

Casser le lien de subordination

Inté­grer la pra­tique du co-wal­king sans lien de subor­di­na­tion, c’est faire sau­ter les bar­rières de la hié­rar­chie, per­mettre à l’ensemble des col­la­bo­ra­teurs de s’exprimer sans rete­nue tout en gar­dant un cadre res­pec­tueux.

Conclusion

Ouvrez votre esprit, cas­ser les codes de l’entreprise, conti­nuez à rap­pro­cher vos col­la­bo­ra­teurs en ouvrant de nou­velles pra­tiques tel que le co-wal­king, ils vous en seront recon­nais­sant.

Prenez rendez-vous pour une séance « Découverte » gratuite

Décou­vrez l’approche orien­tée « Objec­tifs, solu­tions et résul­tats »

menu
menu