fbpx

Guillaume Grajeon, dirigeant de BNB, systèmes de fermetures pour les professionnels

Guillaume Grajeon BNB témoignage coaching d'affaires

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous faire accompagner par un coach d’affaires ?

Deux évè­ne­ments, un majeur : le pre­mier confi­ne­ment et deux : l’opportunité de connaitre un client déjà coa­ché. Cela me trot­tait dans la tête depuis un cer­tain temps, et c’était une recherche que je sou­hai­tais faire pour faire évo­luer mon entreprise :

  • d’abord être moins en pre­mière ligne sur tous les sujets, donc pou­voir plus m’appuyer sur mes col­la­bo­ra­teurs, délé­guer plus effi­ca­ce­ment et,
  • in fine, vendre mon entre­prise dans 10 ans en fai­sant en sorte qu’elle ne dépende pas de moi ; ce qui est le meilleur moyen de la valoriser.

Avez-vous eu des craintes ou des interrogations au moment où vous vous êtes engagés ?

Non. Pas de crainte quant à me faire coa­cher. Ma crainte c’était sur­tout que le quo­ti­dien conti­nue à ne pas me lais­ser de place pour avan­cer sur tous les sujets de moyen et long terme.

Finalement, qu’est-ce que cela vous apporte au niveau professionnel et personnel ?

Je n’ai jamais autant tra­vaillé depuis que je suis à mon compte et au niveau per­son­nel, je peux main­te­nant prendre plus de temps pour moi.

Le coa­ching amé­liore consi­dé­ra­ble­ment ma vie d’entrepreneur telle que je la connais­sais jusqu’à main­te­nant : je suis beau­coup moins dans le « juste à temps, le spon­ta­né ». Je suis plus orga­ni­sé et mieux struc­tu­ré pour tra­vailler davan­tage sur l’important non-urgent.

Quels changements avez-vous effectué vis-à-vis de vos collaborateurs ? 

Les chan­ge­ments ont été faits sur­tout avec les col­la­bo­ra­teurs entrés le plus récem­ment dans l’entreprise : plus d’autonomie et de res­pon­sa­bi­li­sa­tion, et aus­si d’esprit d’équipe. C’est plus dif­fi­cile avec les anciens, mais les choses évo­luent dans le bon sens. Nous avons aus­si réa­li­sé des pro­fils indi­vi­duels de pré­fé­rences com­por­te­men­tales et fait un debrie­fing col­lec­tif pour amé­lio­rer les rela­tions de tra­vail en capi­ta­li­sant sur une meilleure com­pré­hen­sion entre les uns et les autres. Cela porte déjà ses fruits.

Un mot sur votre coach ?

Hen­ri-Jacques apporte sa bien­veillance, son vécu et ses com­pé­tences. Nos échanges avec son œil exté­rieur est agréable car même dans une petite struc­ture, on est seul face aux déci­sions. Pou­voir échan­ger, ver­ba­li­ser, se confron­ter, per­met de trou­ver les meilleures solu­tions et de prendre les meilleures décisions.

Si vous deviez recommander à un ou une ami·e entrepreneur.e qui souhaiterait se faire accompagner par un coach d’affaires, que lui diriez-vous ?

Je lui dirais d’y aller à fond, car au-delà de ce que j’ai déjà dit, cela per­met de vrai­ment mieux s’organiser, et donc tra­vailler plus efficacement.

comment Aucun commentaire pour l'instant

Vous pouvez être le premier à laisse un commentaire

mode_editLaisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

menu
menu