fbpx

Florence Jubin, dirigeante des Laboratoires Ilipharm… Ou comment « sortir la tête de l’eau » !

Florence Jubin Ilapharm

Qui êtes-vous ? Vous vous êtes rap­pro­chée du Centre Natio­nal du Coa­ching et d’Henri-Jacques Letel­lier à l’occasion de l’Action Soli­da­ri­té, com­ment l’avez-vous connue ?

Flo­rence Jubin, je dirige les labo­ra­toires Ila­pharm depuis 4 ans. C’est une entre­prise fami­liale qui existe depuis 1992, basée en Région Pari­sienne avec 5 sala­riés. Nous com­mer­cia­li­sons des com­plé­ments ali­men­taires, donc des plantes, vita­mines et miné­raux, à des­ti­na­tion des seniors, en Vente à Dis­tance, par cata­logue et vente en ligne.

J’ai connu l’action soli­da­ri­té grâce à la News­let­ter LeCNDC®, alors que je connais­sais déjà Hen­ri-Jacques que j’avais ren­con­tré dans un club d’affaires.

Avez-vous eu des craintes ou des inter­ro­ga­tions au moment où vous vous êtes enga­gée ? Et qu’est-ce qui vous a déci­dé à vous faire accom­pa­gner par un coach d’affaires ?

Oui je me suis inter­ro­gée car on ne se sait jamais trop com­ment cela va se pas­ser. Je me deman­dais si cela allait m’apporter quelque chose, et en fait j’étais dans une dyna­mique où la covid19 avait bou­le­ver­sé pas mal de choses. J’avais repris le des­sus sur un cer­tain nombre de sujets et j’y ai vu l’opportunité d’être aidée sur d’autres sujets en res­tant « au-des­sus de la ligne » et dans l’action pour ne plus subir.

Être accom­pa­gnée par un coach d’affaires per­met d’avoir un œil exté­rieur, de sor­tir la tête du gui­don, qui aide à redé­fi­nir ses prio­ri­tés, se concen­trer sur l’essentiel, tra­vailler sur l’important et pas juste sur l’urgent.

Fina­le­ment, qu’est-ce que cela vous apporte au niveau pro­fes­sion­nel et per­son­nel ?

Je suis plus sereine, je gère mieux mes prio­ri­tés et mon agen­da, ce qui me per­met d’anticiper et de voir plus loin.

Quels chan­ge­ments avez-vous effec­tués vis-à-vis de vos collaborateurs ?

Dans les petites struc­tures, on est le plus sou­vent dans l’informel, et j’ai com­pris l’intérêt d’avoir une pos­ture plus managériale.
Par exemple, nous avons mis en place des réunions d’équipe et des entre­tiens annuels plus struc­tu­rés, ce qui per­met de gagner en enga­ge­ment des sala­riés dans l’atteinte des objectifs.

Quels sont vos objec­tifs sur cette nou­velle année ?

Déve­lop­per d’autres sources de déve­lop­pe­ment de notre busi­ness et notam­ment de nous adap­ter aux nou­velles évo­lu­tions des canaux de dis­tri­bu­tion et de la vente en ligne.

Un mot sur votre coach ?

Hen­ri-Jacques est un coach d’affaires avec qui je m’entends très bien, il me sti­mule intel­lec­tuel­le­ment, me chal­lenge et m’aide à avan­cer sur mon plan d’action, à tra­vailler sur mon entre­prise et pas uni­que­ment dans mon entreprise.

Si vous deviez recom­man­der à un ou une amie entrepreneur.e qui sou­hai­te­rait se faire accom­pa­gner par un coach d’affaires, que lui diriez-vous ?

Je lui dirais que cela me parait mieux de gar­der la tête hors de l’eau : on voit l’horizon et ce qui se passe au loin.

En un mot ?

 C’est un inves­tis­se­ment qui porte ses fruits à la fois sur le plan per­son­nel et professionnel.

Florence Jubin Ilapharm

Florence Jubin

Logo Ilapharm

27 Rue de Solférino
92100 Boulogne-Billancourt
01 49 09 11 11

Vous êtes tenté·e et dési­rez en savoir plus concer­nant le coa­ching d’affaires ?

Contactez l’un des coachs leCNDC.

comment Aucun commentaire pour l'instant

Vous pouvez être le premier à laisse un commentaire

mode_editLaisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

menu
menu