Focus sur la formation au coaching professionnel : 4 conseils pour bien la choisir

4 conseils pour bien choisir sa formation au coaching professionnel

Vous êtes en pleine recon­ver­sion pro­fes­sion­nelle et vous envi­sa­gez de vous lan­cer dans le coa­ching professionnel ?

Vous sou­hai­tez évo­luer pro­fes­sion­nel­le­ment et acqué­rir de nou­velles com­pé­tences et une pos­ture de coach professionnel ?

Nous vous par­ta­geons ici 4 conseils pour bien choi­sir votre for­ma­tion au coa­ching pro­fes­sion­nel :

Conseil numéro 1 : Intéressez-vous aux valeurs et à la déontologie de l’organisme de formation et des formateurs

L’accompagnement par le coa­ching pro­fes­sion­nel est basé sur une rela­tion d’aide et d’écoute au ser­vice de l’autre.

Il est donc essen­tiel que l’organisme res­pon­sable de la for­ma­tion de coa­ching pro­fes­sion­nel fasse preuve d’une déon­to­lo­gie irré­pro­chable (sou­vent codi­fée dans une charte) et que les for­ma­teurs qui délivrent cette for­ma­tion en par­tagent les principes.

Cette déon­to­lo­gie passe notam­ment par le secret pro­fes­sion­nel (confi­den­tia­li­té des échanges), le res­pect des per­sonnes (pas d’abus d’influence, res­pect de leurs choix), le droit (voire l’obligation) au refus de prise en charge (inclus le res­pect de ses limites de com­pé­tences), le déve­lop­pe­ment de l’autonomie des per­sonnes (liber­té de déci­sion et d’action), le devoir de réserve vis-à-vis des confrères, la clar­té des mis­sions et des métho­do­lo­gies uti­li­sées (for­ma­li­sés dans les contrats), le res­pect du droit de toutes les par­ties à mettre fin à la rela­tion de coaching.

Il sera éga­le­ment impor­tant de vous inter­ro­ger sur les valeurs véhi­cu­lées par l’organisme de for­ma­tion au coa­ching pro­fes­sion­nel et par les for­ma­teurs. Dans quelle mesure sont-elles bien iden­ti­fiées, que recouvrent-elles ? Com­ment sont-elles incar­nées au quo­ti­dien, dans la réa­li­té ? En quoi sont-elles com­pa­tibles avec vos valeurs per­son­nelles ? Quelles sont les choses qui comptent le plus pour eux au monde ? et pour vous ?

Conseil numéro 2 : Intéressez-vous à l’ancienneté de l’organisme de formation et à sa vision, à l’expérience de ses formateurs

Le coa­ching pro­fes­sion­nel est un métier qui s’apprend avec des bases théo­riques, autant que dans la pra­tique. Il est donc inté­res­sant de savoir depuis quand l’école de for­ma­tion existe car au fil du temps, l’école va accu­mu­ler des appren­tis­sages et des retours ter­rains ‑notam­ment de la part de ses anciens- qui vont boni­fier la qua­li­té de la formation.

Bien sûr l’ancienneté d’un orga­nisme signi­fie éga­le­ment que sur la durée, la for­ma­tion a trou­vé son public et atteste aus­si d’une cer­taine façon de l’intérêt de la for­ma­tion en ques­tion, et de sa pérennité.

L’ancienneté de l’organisme de for­ma­tion va éga­le­ment contri­buer à la noto­rié­té de la formation.

Par ailleurs, qu’en est-il de la vision de l’organisme de for­ma­tion ? où se posi­tionne-t-il sur les années qui viennent ? Où et com­ment va-t-il inves­tir ? Quelles stra­té­gies va-t-il adop­ter, com­ment va-t-il faire évo­luer sa for­ma­tion ? Dès lors que vous choi­sis­sez une for­ma­tion au coa­ching pro­fes­sion­nel, autant se pro­je­ter et visua­li­ser la valeur de l‘organisme qui l’a déli­vrée dans le futur.

Il importe aus­si de s’intéresser à l’expérience des for­ma­teurs : depuis com­bien de temps sont-ils en acti­vi­té ? Quelles sont leurs qua­li­fi­ca­tions ? Com­bien de per­sonnes ont-ils déjà for­mées ? Exercent-ils direc­te­ment ‑en paral­lèle de leur acti­vi­té de for­ma­tion- une acti­vi­té de coa­ching pro­fes­sion­nel ? Tout ceci leur per­met de conso­li­der leurs acquis et méthodes et de les vali­der en les confron­tant à la réa­li­té du terrain.

Les for­ma­teurs sont-ils dis­po­nibles pour échan­ger avec vous ? Com­bien sont-ils ?

Conseil numéro 3 : Intéressez-vous au contenu de la formation et à sa labellisation

Le coa­ching pro­fes­sion­nel s’appuie sur une mul­ti­tude d‘outils et métho­do­lo­gies, et il convient de se ren­sei­gner pour savoir les­quels sont ensei­gnés dans la for­ma­tion au coa­ching pro­fes­sion­nel (PNL, approche sys­té­mique, ana­lyse tran­sac­tion­nelle, hyp­nose, ennéagramme…).

Par ailleurs ces outils et métho­do­lo­gies sont-ils ensei­gnés de façon opé­ra­tion­nelle avec des pos­si­bi­li­tés de mise en pra­tique durant la for­ma­tion et à la sor­tie ? Quelle place est réser­vée à l’expérimentation ?

Une fois la for­ma­tion au coa­ching pro­fes­sion­nel ter­mi­née, une super­vi­sion est-elle pré­vue ? Com­ment est-elle orga­ni­sée ? Qui va la déli­vrer, sous quel for­mat / fré­quence ? La super­vi­sion est incon­tour­nable pour pro­gres­ser dans sa pra­tique pro­fes­sion­nelle. Elle per­met au coach de tra­vailler notam­ment sa pos­ture, ses tech­niques et outils, le déve­lop­pe­ment de sa clientèle.

Par ailleurs, la for­ma­tion inclut-elle l’aide au lan­ce­ment pour vous per­mettre de struc­tu­rer votre acti­vi­té, de trou­ver, déve­lop­per et fidé­li­ser vos clients ? Quels outils, méthodes pro­pose la for­ma­tion au coa­ching pro­fes­sion­nel pour se lan­cer, appro­cher son marché ?

Enfin, de quelle cer­ti­fi­ca­tion ou label­li­sa­tion dis­pose la for­ma­tion ? Il s’agit d’autant d’éléments dis­tinc­tifs et révé­la­teurs de la qua­li­té de la for­ma­tion, et qui sont sou­vent pris en consi­dé­ra­tion pour une éven­tuelle prise en charge finan­cière par des orga­nismes tiers de tout ou par­tie de la formation.

A noter que ces élé­ments vont figu­rer dans la docu­men­ta­tion four­nie, et notam­ment contrac­tuelle, qui se devra d’être la plus claire pos­sible. La docu­men­ta­tion pré­ci­se­ra éga­le­ment la durée et les moyens pré­vus pour la formation.

Conseil numéro 4 : Intéressez-vous à la communauté des anciens

La pro­fon­deur et la qua­li­té de la com­mu­nau­té des anciens contri­bue à la répu­ta­tion de la for­ma­tion au coa­ching pro­fes­sion­nel. Ils sau­ront vous éclai­rer sur de nom­breuses facettes de la for­ma­tion, avec le prisme du « vécu ».

Com­ment réus­sissent-ils dans leur acti­vi­té de coach ? Avec le recul, quel regard posent-ils sur la for­ma­tion qu’ils ont suivie ?

Le mode de fonc­tion­ne­ment de la com­mu­nau­té d’alumnis va éga­le­ment vous don­ner des indi­ca­tions sur l’approche adop­tée lors de la for­ma­tion : col­la­bo­ra­tive ? bienveillante ?

Enfin les anciens pour­ront vous ren­sei­gner sur les par­te­na­riats éven­tuels mis en place : en quoi consistent-ils ? qu’apportent-ils, com­ment fonctionnent-ils ?

Conclusion

Que vous soyez en recon­ver­sion ou pas, le choix de votre for­ma­tion au coa­ching pro­fes­sion­nel est cru­cial, aus­si nous espé­rons que cet article pour­ra vous appor­ter des clés pour bien la sélectionner.

Pour avan­cer dans vos réflexions et vous faire votre opi­nion, nous vous invi­tons à bien prendre le temps néces­saire, à contac­ter les dif­fé­rentes aca­dé­mies, ins­tances et réseaux de coa­ching. En les côtoyant, vous pour­rez consta­ter par vous-même ce que les dif­fé­rentes for­ma­tions au coa­ching pro­fes­sion­nel pour­ront vous appor­ter, com­ment elles fonc­tionnent, et com­ment elles vous aide­ront à réus­sir votre for­ma­tion et le cas échéant le lan­ce­ment de votre acti­vi­té de coa­ching professionnel.

comment Aucun commentaire pour l'instant

Vous pouvez être le premier à laisse un commentaire

mode_editLaisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. De plus, les autres données ne seront pas partagées avec des tiers. Les champs obligatoires sont marqués comme * *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

menu
menu