fbpx
Épidémie, pandémie et risques technologiques

Une pandémie récente, un précédent virtuel

En sep­tembre 2005, une pan­dé­mie se déclare dans le jeu World of War­craft pro­vo­quant une panique géné­rale chez les joueurs d’un des plus célèbres jeux de rôle en ligne mas­si­ve­ment mul­ti­joueur, les MMORPG pour les connais­seurs.

World of Warcraft sang vicié

Sans for­cé­ment reve­nir sur les méca­nismes de la pro­pa­ga­tion du virus « du sang vicié », il est poi­gnant de noter que le « clus­ter » dans lequel les pro­gram­meurs avaient pré­vu de le can­ton­ner n’a pas joué son rôle. Rapi­de­ment, les zones urbaines se rem­plirent de cadavres et les rues des villes furent lit­té­ra­le­ment blanches des os d’avatars morts. Les réac­tions des joueurs furent variées mais res­sem­blèrent à des com­por­te­ments bien réels, des per­son­nages capables de gué­ri­son offrirent leurs ser­vices de soins, cer­tains gui­dèrent les joueurs pour les mettre à l’écart des zones infec­tées, les cam­pagnes prin­ci­pa­le­ment. Enfin, quelques insu­bor­don­nés essayèrent de pro­fi­ter de la situa­tion, voire ten­tèrent de pro­pa­ger volon­tai­re­ment la mala­die.

Mal­gré des mesures de qua­ran­taine pro­po­sées par les pro­gram­meurs, l’éditeur Bliz­zard n’eut d’autres choix que de réini­tia­li­ser les ser­veurs pour cor­ri­ger rapi­de­ment les algo­rithmes du jeu afin que les per­son­nages des joueurs ne soient pas trop affec­tés par l’épidémie.

L’in­ci­dent inté­res­sa un temps les épi­dé­mio­lo­gistes qui y trou­vèrent l’oc­ca­sion d’a­na­ly­ser les réac­tions éven­tuelles des popu­la­tions face à une épi­dé­mie. Gageons que les pré­vi­sion­nistes de l’OMS uti­lisent actuel­le­ment ce type d’outils de simu­la­tion vir­tuelle pour per­fec­tion­ner leurs modèles pré­dic­tifs de pro­pa­ga­tion du COVID-19 et pro­po­ser des méthodes effi­caces pour endi­guer l’épidémie actuelle.

Notre réa­li­té sani­taire ne peut mal­heu­reu­se­ment pas pro­fi­ter de la réver­si­bi­li­té des mondes vir­tuels, les qua­tor­zaines, l’interdiction de se dépla­cer, l’exercice du droit de retrait, les rup­tures d’approvisionnement, la pos­si­bi­li­té d’un krach bour­sier, la néces­site de pour­voir aux besoins pri­maires des indi­vi­dus… tous ces phé­no­mènes, exa­cer­bés par une peur irra­tion­nelle, impactent désor­mais direc­te­ment la vie et la péren­ni­té des entre­prises.

La sécurisation du télétravail en question

Télétravail, masque et transport

En dehors des dif­fé­rents plans de com­mu­ni­ca­tion et de ges­tion de crise ini­tiés par tous les gou­ver­ne­ments, les parades pour per­mettre une conti­nui­té d’activité au sein de nos TPE/PME se mul­ti­plient. Les sys­tèmes d’information s’ouvrent notam­ment au télé­tra­vail en uti­li­sant par­fois les moyens du bord : usage du maté­riel fami­lial, accès dis­tants peu sécu­ri­sés, visio­con­fé­rence sur pla­te­forme publique, sto­ckage Cloud mas­sif, échange de mes­sages par web­mails inter­po­sés… autant d’outils qui sont sou­vent non maî­tri­sés et non super­vi­sés.

La désor­ga­ni­sa­tion inhé­rente à cette crise entraî­ne­ra à coup sûr un effet d’aubaines pour les orga­ni­sa­tions délin­quantes, du coro­na­vi­rus aux virus infor­ma­tiques, la boucle se refer­me­ra sans aucun doute sur les pré­cieuses don­nées des entre­prises et nous assis­te­rons à des vols mas­sifs d’informations ou des pertes de sou­ve­rai­ne­té sur cer­taines infra­struc­tures tech­niques.

Nous ne pou­vons que rap­pe­ler ici le prin­cipe de pré­cau­tion sur les pra­tiques liées à vos sys­tèmes d’information : tout affai­blis­se­ment poten­tiel du niveau de sécu­ri­té doit vous aler­ter en tant que diri­geant et doit être éva­lué par des pro­fes­sion­nels qui doivent vous appor­ter les garan­ties néces­saires. Il convien­dra, à terme, de créer, conso­li­der ou adap­ter dans votre socié­té vos Plans de Conti­nui­té d’Activité et Plans de Reprise d’Activité dans le domaine des tech­no­lo­gies sui­vant les risques ren­con­trés.

Comme l’a men­tion­né le Ministre de l’Économie et des Finances, Mon­sieur Bru­no Le Maire, le lun­di 9 mars 2020, il y aura un après COVID-19 pour les entre­prises et plus lar­ge­ment pour l’organisation de l’économie mon­diale. Sécu­ri­ser les rouages de son acti­vi­té dans cha­cun des 8 domaines de l’entreprise face aux risques sani­taires, cli­ma­tiques et tech­no­lo­giques est, devient et sera une prio­ri­té pour les diri­geants des entre­prises.

Antoine Balavoine

Antoine Balavoine, Gérant Ex Calibra

e‑Mail : antoine@excalibra.fr
Site inter­net : http://www.excalibra.fr
Lin­ke­dIn : https://www.linkedin.com/in/antoinebalavoine

Logo Ex Calibra est un par­te­naire res­sources pour les déci­deurs et chefs d’entreprise qui ont pour objec­tifs d’organiser et maî­tri­ser leurs sys­tèmes d’information dans le res­pect des enjeux socié­taux et envi­ron­ne­men­taux.

Laisser un commentaire comment1 Response
  1. mars 12, 16:13 Le VPN pour sécu­ri­ser le télé­tra­vail – Ex Cali­bra

    […] Vous pou­vez con­sul­ter à ce sujet notre con­tri­bu­tion sur le site du Cen­tre Nation­al du Coach­ing®. […]

    reply Reply this comment
mode_editLaisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. De plus, les autres données ne seront pas partagées avec des tiers. Les champs obligatoires sont marqués comme * *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

menu
menu