fbpx

Dirigeants : 4 conseils pour réussir votre rentrée

4 conseils pour réussir sa rentrée

Avez-vous sui­vi nos pré­cé­dents conseils ?

Si oui. Alors, Chers diri­geants, même si les choses ne s’annoncent pas faciles, vous reve­nez avec l’intention de repar­tir « du bon pied » ; avec des idées, des envies, et sur­tout de l’énergie et de l’enthousiasme.

Pre­mier conseil : vous assu­rer de la moti­va­tion et de l’engagement des équipes, de vos col­la­bo­ra­teurs pour faire un point à date. Soyez trans­pa­rent sur la réa­li­té de la situa­tion de l’entreprise qui peut res­ter dif­fi­cile.

Lais­sez cha­cun s’exprimer. Pro­fi­tez-en pour ras­su­rer. Pour écou­ter. Pour com­prendre com­ment cha­cun a vécu ces der­niers mois. Pour détec­ter plus par­ti­cu­liè­re­ment ceux qui ont le plus besoin d’être sou­te­nus, de retrou­ver confiance.

N’entrez pas encore dans les détails : le plus impor­tant, que votre équipe ait bien com­pris là où vous sou­hai­tez emme­ner l’entreprise, que vos choix sont ambi­tieux mais rai­son­nés et sur­tout por­teurs de réus­site et de sens : autre­ment dit, soyez « ins­pi­rant » !

Deuxième conseil : c’est main­te­nant qu’il faut vous pen­cher sur les fon­de­ments de votre stra­té­gie et de votre bud­get 2021.

Com­men­cez d’ores et déjà à pen­ser l’avenir. Soyons clair : il n’est pas rare de consta­ter que la crise a fait perdre à cer­taines entre­prises 30, 40 voire même 50% de chiffres d’affaires. Si vous aviez l’habitude de reprendre vos chiffres des années pré­cé­dentes en les conso­li­dant avec des pour­cen­tages que vous éva­luez sou­vent seul, dans votre bureau, sachez que cette méthode même si elle vous a satis­fait jusqu’à pré­sent est per­fec­tible aujourd’hui. C’est d’ailleurs pour cette rai­son que vous devez vous y pen­cher sans tar­der : il va vous fal­loir pro­ba­ble­ment remettre en cause cer­taines orien­ta­tions, réflé­chir à de nou­veaux axes de pro­grès et de déve­lop­pe­ment, puis vous fixer des objec­tifs attei­gnables dans un contexte incer­tain, des objec­tifs qui vont vous per­mettre non seule­ment de pas­ser ce « cap dif­fi­cile » mais, plus encore, por­teurs de pers­pec­tives inté­res­santes de rebond et de trans­for­ma­tion pour atteindre des résul­tats supé­rieurs. Pour cela, vous allez devoir recon­si­dé­rer la per­ti­nence de vos pro­duits, vos ser­vices ain­si que votre orga­ni­sa­tion et plus glo­ba­le­ment repen­ser pro­ba­ble­ment votre modèle éco­no­mique dans son ensemble. (lien vers article) Autre­ment dit, il va vous fal­loir en fonc­tion de vos objec­tifs 2021, construire des plans d’action et des bud­gets détaillés impli­quant le plus grand nombre de vos col­la­bo­ra­teurs de façon à ce que toute de votre entre­prise soit bien ali­gnée sur ces objec­tifs. Vous allez consta­ter que non seule­ment c’est un tra­vail ité­ra­tif, que vous ne pour­rez réus­sir en une seule fois, mais que vous allez sur­tout avoir besoin de vos col­la­bo­ra­teurs pour obte­nir toutes les réponses à vos ques­tions en tra­vaillant, de façon par­ti­ci­pa­tive. L’avantage, dans ce cas, sera que chaque per­sonne impli­quée dès l’élaboration de ce bud­get, aura à cœur de s’y tenir et de par­ti­ci­per acti­ve­ment à l’atteinte des objec­tifs.

En résu­mé, soyez donc dans l’anticipation pour bien démar­rer 2021 avec toute votre équipe et vous don­ner les plus grandes chances de réus­site.

Troi­sième conseil : ne faites donc rien tout seul !

En tra­vaillant votre bud­get de cette façon, vous allez peut-être vous aper­ce­voir que vos objec­tifs sont inat­tei­gnables sans chan­ger en pro­fon­deur votre modèle éco­no­mique. Ne vivez pas cette révé­la­tion comme une catas­trophe mais sur­tout comme une réelle oppor­tu­ni­té. Et cette oppor­tu­ni­té, ne la vivez pas seul. Remettre en cause son posi­tion­ne­ment, sa stra­té­gie com­mer­ciale, son orga­ni­sa­tion, sa pro­duc­tion ou ses canaux de dis­tri­bu­tion, n’est pas chose facile mais elle peut s’avérer par­fois indis­pen­sable pour pour­suivre son acti­vi­té, pour rebon­dir, pour décou­vrir de nou­velles pistes à déve­lop­per, à mettre en œuvre. A nou­veau votre équipe est la clef : deman­dez-lui par exemple, de contac­ter vos clients, de les ques­tion­ner, de contac­ter vos pros­pects pour confir­mer vos intui­tions, de deman­der à cha­cun ce qu’il pense de vos idées, si lui-même en a eues. L’effet est sou­vent immé­diat : à vous de décou­vrir les pépites qui existent là, au sein-même de votre entre­prise que vous n’avez pas pu décou­vrir jusqu’à pré­sent. Ce sont elles qui peuvent non seule­ment vous éclai­rer et vous appor­ter de vraies solu­tions, mais qui peuvent être aus­si le ciment qui scel­le­ra l’engagement et l’implication de l’ensemble du per­son­nel : autre­ment dit : « jouez col­lec­tif ! ». Vous avez tout à y gagner.

Si qua­trième conseil il y a, ce serait bien enten­du de vous faire accom­pa­gner par un coach d’affaires qui sau­ra vous appor­ter un « regard exté­rieur », si utile lorsqu’on se sent seul pour abor­der cer­taines ques­tions avec ses équipes et/ou ses proches et les outils et les méthodes qui vous manquent peut-être pour construire par­fai­te­ment vos pro­jets futurs et conduire les chan­ge­ments indis­pen­sables.

Tous les coachs Le Centre Natio­nal du Coa­ching sont à votre dis­po­si­tion et seraient ravis de pou­voir vous accom­pa­gner avec bien­veillance ; ten­tez l’expérience !

A bien­tôt.

comment Aucun commentaire pour l'instant

Vous pouvez être le premier à laisse un commentaire

mode_editLaisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. De plus, les autres données ne seront pas partagées avec des tiers. Les champs obligatoires sont marqués comme * *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

menu
menu